#1 Re : DIVERS » Vierge à l'enfant - Recherche auteur d'une peinture » 27-09-2020 07:42:20

Bonjour Guy,
Je me permet d'insister. Une image à elle seule permet difficilement d'authentifier un artiste. Le tableau peut être à la manière de, mais pas du tout de la même époque (c'est d'ailleurs ce fond qui me fait douter).
Aussi, avez-vous d'autres données comme la taille, le type de support, et si le tableau est à vous, pouvez vous voir le type de préparation, estimer le niveau de tension de la toile, l'essence du bois si c'est en bois et la façon dont le support est monté (comment les planches forment-elles un tout cohérent)...
Sans détail de votre part, il sera difficile de tenter de vous aider.

#2 Re : DIVERS » Vierge à l'enfant - Recherche auteur d'une peinture » 25-09-2020 18:35:09

Bonjour,

Je ne suis pas spécialiste en histoire de l'art, mais quelque chose me parait bizarre dans la matière composant le fond pour une toile du 16 ou 17e siècle.
Avez-vous d'autres indications sur le support (type de toile et essence de bois), le format, préparation...
Cordialement,
Denis

#4 Re : RETOUCHE » Réintégration picturale » 20-09-2020 08:40:42

Sinon pour boucher les bois si ce sont des morceaux important on utilise de la pâte à bois (vous pouvez voir les pâtes à bois des frères Nordin).
Si ce sont des petits trous à boucher, on utilise la cire de Carnauba (chez Laverdure) teintée dans la couleur de l’essence du bois qu’on veut reboucher.

#5 Re : RETOUCHE » Réintégration picturale » 20-09-2020 08:05:30

Bonjour Tournesol,

Avant toute chose, merci de créer un nouveau sujet quand vous posez une nouvelle question. Cela facilite les recherches et permet un meilleur classement. Là vous êtes dans la section réintégration alors que vous parlez de nettoyage en premier lieu.

Bref, que ce soit une sculpture ou un tableau, il est important de faire des tests. Déjà, commencer par bien dépoussiérer, les sculptures accumulant facilement des poussières et autres dépôts. Évitez l'utilisation d'eau ou, tout du moins, faites un test local avant.

Vous pouvez nettoyer avec du TAC (Voir sur ce forum http://www.3atp.org/forum/viewtopic.php?id=126 ou faire une recherche avec le mot clé TAC), éventuellement avec de l'isooctane si la sculpture ne supporte pas du tout l'eau.
Pour le vernis, c'est pareil, il faut faire des tests avec la gamme de solvant dont vous disposez. Tout dépend du type de peinture (huile, cire, acrylique) et de l'âge de l'objet.

Pour le rebouchage tout dépend de la taille des trous et des fissures. Certaines fissures sont peut-être à garder dans le cadre du respect de la patine. Les petits trous et fissures peuvent se reprendre au mastic si votre sculpture est stockée dans un endroit stable. Si ce n'est pas le cas, tout rebouchage risque de "sauter" avec le travail du bois.
Pour "les plus gros trous", le mastic risque de ne pas tenir. Je me renseigne pour vous donner un produit fiable.

Voilà, je reviens vers vous dès que j'ai une réponse pour le rebouchage et sinon, j'espère que le reste de la réponse pourra vous aider.
Bon dimanche.
Denis

#6 Re : NETTOYAGE » dégagement peinture aérosol » 09-09-2020 11:21:39

Je crois que votre liberté d'intervention dépend du fait que l'objet est ou non classé et dans ce cas du feu vert qu'on vous donnera.

C'est vrai que refaire le faux bois directement dessus est le plus simple. Ce que vous pouvez faire si vous devez en arriver là, c'est de toute façon de vernir l'existant avant pour avoir une protection de celui-ci.

Je comprends que ce ne soit vraiment pas simple pour vous.
Merci pour votre proposition de nous tenir au courant.

Et les correcteurs automatiques sont parfois de vraies horreurs !
Bon courage.

#7 Re : NETTOYAGE » dégagement peinture aérosol » 08-09-2020 18:56:44

Bonjour,
D'expérience, je pense que la peinture en dessous sera trop fragile pour un solvant qui s'attaquerait à la peinture pulvérisé.
Je pensais aussi que la peinture en aérosol ne présente pas une surface homogène ce qui laissera de fait le solvant passer sur la couche picturale d'origine !
Il y aurait éventuellement l'option d'araser au scalpel... mais bon...
Si au moins la peinture avait été vernie !

Peut-être un mélange au tiers d'isooctane, de méthylethylcétone et d'isopropanol ? Voir, mais c'est plus fort à 50/50 des deux dernier... et éventuellement commencer par plus doux en mélangeant 50/25/25 des trois produit dans l'ordre énumération.

Si vous faites des tests, tenez-nous au courant.
Je me renseigne et vois si je peux trouver des professionnels qui ont été confrontés à ce type de problème.

Restant à votre écoute.
Denis

#8 Re : NETTOYAGE » dégagement peinture aérosol » 08-09-2020 07:34:02

Bonjour,

Pour l'avoir utilisé dans les années 80 pour faire des pochoirs, je sais que c'est une peinture qui accroche bien. Je pense qu'il va être nécessaire de faire des tests à partir de différents produit pour trouver celui qui permettra la suppression de cette peinture sans abimer la peinture d'origine.

J'imagine que vous êtes restaurateurs d'œuvre d'art et que vous avez donc une expérience de ce type de test. Si ce n'est pas le cas, tenter de vous conseiller va être beaucoup plus compliqué !

Avez-vous une idée de la peinture qui est dessous (type, époque, préparation du support bois) ?

Dans l'attente de vos réponses.
Denis

#9 Re : NETTOYAGE » Peinture à l'huile sur toile taché par le suintement d'une ruche. » 21-07-2020 16:31:55

Bonjour Thierry,

Merci. Ce n'est pas totalement orthodoxe, mais cela ne manque pas de précautions et d'astuces.
Juste pour info, les parties de couleur homogène sont parfois les plus difficiles à réintégrer, car on ne doit pas dépasser la zone de manque, et il faut tomber tout de suite sur la bonne couleur.

Si vous avez pris des photos, si vous voulez, vous pourrez me les envoyer afin que je les intègre à votre post. Contactez-moi par le forum en message privé et je vous donnerais une adresse email pour m'envoyer les images.

Dans mon dernier post, je vous parlais de spatule chauffante, j'avais un peu dans l'idée une manipulation de ce type, qui d'un certain côté est plus simple (la précision de la spatule permet de ne chauffer que les zones à nettoyer) et plus délicate puisqu'on a pas de cache.

Encore merci pour ce partage et bravo, vous avez eu le bon réflexe avec l'eau !
Je reste à votre écoute en cas de besoin.

Ah oui... faites vernir votre tableau !
Bonne fin de journée.
Denis

#10 Re : NETTOYAGE » Peinture à l'huile sur toile taché par le suintement d'une ruche. » 20-07-2020 17:25:51

Bonjour,

Attention, intervenir avec de l'eau risque de déformer votre toile, et si elle en coton (et non en lin) les déformation risque d'entrainer des déplacages importants.

Ce que vous pouvez essayer, c'est avec un bâton de buis sur lequel vous enroulez du coton (à la façon d'un gros coton-tige) et vous appliquer l'eau avec le coton tige exclusivement sur les parties contenants des coulures. Si vous vous cantonnez à appliquer le coton sur cette matière (en roulant légèrement le coton pour essayer de faire coller le miel ramolli dessus) vous pouvez même essayer un peu plus chaud.

Vous pouvez aussi essayer de le ramollir ainsi et avec un scalpel (ou un cutter) de ramasser délicatement la matière ramollie.

Attention, tout ceci est bien aléatoire et ces conseils nécessiteraient d'être vérifié avant application !

Ayez du coton à poter de main pour éponger les coulures d'eau.
Faites un essai et attendez pour voir si rien ne se passe (pas de réaction de la toile ou de la peinture à la chaleur) en attendant une demi-heure, une heure.

Surtout ne vous précipitez-pas, et ayant bien à l'esprit que tout ceci n'a rien à voir avec une technique de restauration. Donc soyez très prudent et si quelque chose de non désiré se passe, ne tentez rien. Laisser la situation se stabiliser. Essayer d'entailler un processus, une réaction, risque le plus souvent d'en occasionner une autre.

Tenez-nous au courant et si vous avez une spatule chauffante peut-être peut-on envisager une autre action.
Soyer prudent

#11 Re : NETTOYAGE » Peinture à l'huile sur toile taché par le suintement d'une ruche. » 20-07-2020 07:32:08

Bonjour,

Sincèrement désolé pour cette situation effectivement peu commune.

Si votre tableau est verni, le verni a (normalement) protégé la couche picturale.
Il va être difficile de faire le "sauvetage" vous-même, en effet, pour éliminer des souillures s'étant déposées sur une peinture, un restaurateur de tableaux dispose d'une grande palette de solvants qu'il peut tester seul ou en mélange. Or d'une part, il faut bien savoir manipuler ces solvants pour éviter qu'ils abiment la couche picturale, et d'autre part, ils sont dangereux pour celui qui les manipule.
Autre option, dans certains cas ou la souillure est très dure, il arrive qu'on l'arrase au scalpel. L'action mécanique est à la fois l'action la plus forte et, bien effectuée, une des plus précises, même si la technique requière un certain savoir-faire.

Autrement dit, votre tableau est a priori sauvable. Mais je pense qu'il est compliqué de vous expliquer comment le faire vous-même, le nettoyage étant une action délicate et complexe, d'autant plus que si l'opération nécessite de supprimer le vernis sur la zone abîmée, il faudra ou bien véhiculer celui-ci pour le réhomogénéïser, ou bien faire un allègement global puis le vernir de nouveau... mais pour cela, il faudra surement avant le "décrasser", c'est-à-dire supprimer tout ce qui s'est déposé dessus et qui, non seulement salit le tableau, mais aussi empêche les solvants d'agir sur le vernis.

Je ne peux donc que vous inviter à trouver une restaurateur dans votre région. Si vous nous indiquer où vous êtes en vacances ou en résidence principale, et que nous avons quelqu'un à vous recommander, nous le ferons avec plaisir, sinon, nous ferons une recherche sur le NET afin de voir si nous trouvons quelqu'un qui nous semble sérieux.

Désolé de ne pouvoir vous aider d'avantage.
Restant à votre écoute.
Cordialement,
Denis

#12 Re : AUTRES METIERS » Restauration Vasarely » 13-07-2020 06:37:48

Bonjour,
Désolé de n'avoir personne à vous proposer dans votre région. Néanmoins, vous pouvez peut-être contacter l'école d'Avignon (http://esaavignon.eu/cr/ - lien de présentation et vous avez un lien contact en haut de page) et sinon, j'ai trouvé l'ATELIER FORIEL-DESTEZET (https://avignon-arts-contemporains.com/ … -destezet/) qui me semble au minimum, quelqu'un qui pourra vous orienter vers la bonne personne.
Tenez-nous au courant si vous trouvez quelqu'un de bien, cela intéressera d'autres personnes.
Cordialement,
Denis

#13 Re : CONSOLIDATION » couche de fusain qui s'écaille » 07-07-2020 10:17:21

De rien, j'aurais aimé pouvoir faire plus.
Connaissez-vous les produits dont je vous ai parlé ?
Et merci pour votre proposition de nous tenir au courant.
Bonne chance pour le master.

#14 Re : CONSOLIDATION » couche de fusain qui s'écaille » 05-07-2020 14:02:25

Bonjour,

Si vous avez travaillé sur la couche glacée du Kraft, c'est effectivement logique que vous ayez ce problème. Dans le cas contraire, cela reste assez logique quand même. Les mouvements du support entraînent des ruptures au niveau de votre couche picturale qui occasionnent ces déplacages.

Il faudrait faire des tests à base de plexisol, de paraloïde B72, d'aquazol (http://www.3atp.org/L-Aquazol, mais il n'y a aucune solution toute faite... surtout en vue de rouler les œuvres.

En supposant qu'on les fixe sur support rigide, on pourrait peut-être envisager d'autres solutions "moins souples"... mais là...
De ce que l'on m'a rapporté, cela parait presque impossible, et vous devriez vous tourner vers des restaurateurs de papiers qui ont peut-être des techniques que nous ne connaissons pas.

Bref, désolé de ne pouvoir vous aider, mais tout le monde sèche ! La restauration n'empêche pas toujours la destruction d'une œuvre, c'est aussi un état qu'il est parfois nécessaire d'accepter.

Si on vous donne une solution par un autre canal, merci de la partager pour celles et ceux qui rencontreraient le même problème.
Vous souhaitant bonne chance dans vos recherches.

#15 Re : CONSOLIDATION » couche de fusain qui s'écaille » 04-07-2020 18:20:08

Ah oui, une dernière question... vous avez dessiné côté collant du Kraft ou de l'autre côté ?

#16 Re : CONSOLIDATION » couche de fusain qui s'écaille » 04-07-2020 17:13:51

Bonjour,

Effectivement, il faudrait refixer la couche picturale, mais de mon côté, je ne me suis jamais occupé de dessin sur papier. Aussi je vais me renseigner et reviendrai vers vous dès que possible.

De mémoire, la caséine est assez cassante en vieillissant, et il est possible qu'il n'y ait pas grand chose à faire. Afin d'avoir toutes les données, n'y-a-t-il que du fusain ou avez-vous utiliser d'autres matières ?

Et pour savoir, le dessin a-t-il été présenté (et votre master validé) ?
Avez-vous le grammage du kraft ?

#17 Re : DIVERS » Temps de séchage vernis damar » 20-04-2020 16:52:21

Le white spirit contient des produits qui ne sont pas recommandés et qui ont un temps de rétentions assez longs.
Je vous conseille donc d'attendre plusieurs jours.
Essayez d'utiliser plutôt de l'isooctane qui est le produit pur à la base du White Spirit... sans produits annexes !
Bon courage et merci de nous avoir tenu au courant.
Restant à votre écoute en cas de problème.
Denis

#18 Re : RETOUCHE » Retouches mates » 10-03-2020 18:51:15

Il faut utiliser un solvant, un peu comme de l'eau pour l'aquarelle.
Vous pouvez aussi l'enrichir de médium (paranoïde B72 par exemple) si vous devez lui donner de la brillance.

#19 Re : RETOUCHE » Retouches mates » 10-03-2020 18:19:23

Bonjour,
Outre les remarques sur le paraloïde B72 à 20% dans le diacétone alcool, voyez la discussion http://www.3atp.org/forum/viewtopic.php?id=142

#20 Re : DIVERS » Temps de séchage vernis damar » 05-03-2020 06:31:29

Bonjour,

Cela pourrait expliquer ceci...

D'après l'Atelier du Temps Passé :
Le problème de séchage peut provenir également du manque de porosité du support. Moins la matière picturale et le support sont poreux, plus l’essence de térébenthine stagne et met du temps à s’évaporer. Et donc plus longtemps sera le temps de séchage du vernis. .

Annette D. de l'atelier me disait aussi que :
Le cas du séchage provient probablement du diluant (essence de térébenthine rectifiée ?), à moins que ce ne soit une essence minérale autre ou, pire, un substitut végétal  (Limonene) qui peut ne pas sécher car plus gras que volatil.
90% d’essence est, à mon avis, trop important. Un vernis à 20% (en volume) est idéal comme concentration : très fluide et surtout, il faut en mettre (très) peu, et beaucoup le travailler...
.

Du coup, peut-être que la mauvaise application de la résine de refixage a diminué la porosité de la couche picturale et comme là-dessus, votre vernis n'est qu'à 10% vous avez un effet cumulatif de deux problèmes.

Le vernis a-t-il fini par sécher ?
Tenez-nous au courant.
bonne journée.
Denis

#21 Re : DIVERS » Temps de séchage vernis damar » 04-03-2020 18:01:09

Bonjour,

Le White spirit peut laisser un dépôt qui pourrait nuire au vernis.
A priori je pense qui vous aviez trop chauffé, vous auriez eu une réaction de la couche picturale.

Je me renseigne et reviens vers vous.

#22 Re : DIVERS » Temps de séchage vernis damar » 04-03-2020 06:27:48

Bonjour,

A priori ce n'est pas normal.

Les deux tableaux ont-il séché au même endroit ?
Avez-vous un hydromètre pour avoir le degré d'hygrométrie de votre pièce ?
Le spalter avec lequel vous avez vernis hier était-il humide ?

Avant de vernir votre tableau, avez-vous fait d'autres opérations (nettoyage, refixage...) ?
Les deux tableaux sont-il de la même époque et/ou du même peintre ?

restant à votre écoute pour tenter de vous aider.
Cordialement,
Denis

#23 Re : CONSOLIDATION » Bandes de tension » 24-02-2020 08:02:26

bonjour,
Si vos bords de toile sont complètement usés, il va être difficile de poser des bandes de tension !

Vous pouvez jeter un œil sur les discussions http://www.3atp.org/forum/viewtopic.php?id=484 et http://www.3atp.org/forum/viewtopic.php?id=268 et sur http://www.3atp.org/Bandes-de-tension.

Soyez prudent dans vos opérations et veillez à faire un bon diagnostic avant toute chose (type de toile, réactivité à l'eau et à la chaleur, cohérence de l'objet tableau [déplacage, soulèvement...]...).

La fixation sur un panneau de bois est effectivement une mauvaise idée, mais il se peut que votre toile nécessite un doublage, les bandes de tension ne doivent pas être collées à l'arrière de la toile mais sur les restes des bords afin de ne pas créer de déformation et de tensions locales qui nuiraient à la cohérence physique du tableau.

Tenez-nous au courant.
Cordialement
Denis

#24 Re : CONSOLIDATION » Bandes de tension » 27-01-2020 06:15:39

Bonjour,

Après renseignement, il est néanmoins recommandé d'utiliser le Beva Film :

"C’est le matériau qui me semble, aujourd’hui, le plus adapté. : facile à poser et totalement réversible, Ce qui n’est pas le cas des autres adhésifs..."

Donc, soyez prudent dans l'utilisation d'autres produits, plus difficile à manipuler et moins performants.

#25 Re : CONSOLIDATION » Bandes de tension » 26-01-2020 09:04:49

Bonjour,

Désolé pour cette réponse un peu tardive.

Avez-vous pensé à la cire-résine (mélange de cire d'abeille et de résine Damar) ?
Et vous en avez une toute faite chez Lascaux composée à 40% de cire d’abeille vierge ou blanchie et à 60% de colophane (http://www.adam-eshop.com/fr/lascaux-pr … ilage.html).

C'est plutôt utilisé pour le rentoilage et j'espère que vous avez un peu de toile, une bande trop étroite de collage risquant de ne pas tenir lors de la mise en tension.

Si mes souvenirs sont bons, il me semble que j'en avais réalisées au Plextol (http://www.3atp.org/Plextol-B-500-et-B-360).

Tenez-nous au courant, je me renseigne de mon côté.

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.9